Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

J'ai décidé de devenir bricoleur

J'en avais marre de devoir tout le temps passer par un réparateur... Ça me coutait un bras pour des broutilles, et souvent au bout de quelques jours la panne revenait... ou une autre. Bref ! vous m'avez compris !

J'avais un superbe téléphone, franchement c'était la classe. Perso, je ne suis pas fan de mobile, je prends un téléphone basiquement pour téléphoner voire dans un élan geek absolu pour consulter mes mails. Mais lorsque je reçu comme cadeau d'anniversaire, cet Iphone, mine de rien cela m'a fait sacrément plaisir. Le téléphone avait tout, était intuitif et surtout il m'occupait vachement entre toutes ses applications disponibles. C'était un Iphone 6, je ne sais pas si un nouveau est sorti depuis mais à l'époque c'était la crème de la crème, il était noir avec un grand écran, en bref, il était splendide. Je ne pensais pas qu'un jour je m'attacherais à un gadget, mais ce fut le cas.

Je suis parti en soirée, j'ai apporté mon Iphone 6, hélas...

Je fus invité à l'anniversaire d'alexandra, tout se passait bien, l'ambiance était cool, jusqu'à ce que j'aille dans les toilettes, je décidais de me passer un peu d'eau sur le visage car il faisait une chaleur étouffante dans la salle... je me baissais alors au dessus du lavabo et là, mon téléphone tomba de la poche de ma veste, rebondit sur l'émail pour finir sa chute sur le carrelage : écran explosé... J'étais vert de rage puis dégouté.

J'ai commandé les pièces moi-même

Non, je ne comptais pas donner mon bébé à un réparateur, j'allais moi-même le sauver, quoi qu'il en coute, je ferai remarcher mon Iphone 6 qui m'a réconcilié avec la technologie. Je demandais conseil pour trouver une boutique sur le net, un ami me conseilla IGSM Center, je commandais la pièce ici puis une fois reçue, je pris mon temps... Mais je vais vous dire, aujourd'hui mon Iphone 6 refonctionne et ça, ça n'a pas de prix.

Les commentaires sont fermés.